L’édito de Curtis